CLIQUER ICI POUR VOIR CE MAIL DIRECTEMENT DANS VOTRE NAVIGATEUR
View this email in your browser
MERCI DE BIEN VOULOIR AUTORISER LE CHARGEMENT DES IMAGES

NEWSLETTER  M - 9

 notre prochain RDV samedi 25 mars 2017

 

éditorial

 

"La bouteille du bord de route..."

 

Il n'est pas rare de retrouver en bord de route diverses bouteilles notamment de verre, reliques de boissons au volant ou à l'arrêt.

Qui pourrait croire que, ce qui n'apparaît qu'un déchet, peut-être meurtrier ?

En effet, parmi ces innombrables contenants les bouteilles de verre représentent un réel danger pour la biodiversité.

Ces bouteilles abandonnées abritent généralement encore un peu du précieux nectar qu'elles contenaient. Ainsi, sucré ou alcoolisé, ce liquide constitue ce que l'on nomme en écologie un piège attractif.

Cette technique est en effet utilisée pour attirer des insectes dans des pièges afin  de les recenser.

Au sol, la bouteille joue le même rôle. Insectes et autres arthropodes, micro mammifères, quelquefois amphibiens, vont ainsi être attirés soit par le liquide pour certains soit par les animaux déjà piégés.

Un goulot étroit orienté vers le sol et les animaux vont s'y engouffrer avec une préférence pour les bouteilles vertes d'une célèbre marque dont le goulot se rétrécit brusquement.

Ainsi les animaux entrants ne peuvent plus ressortir piégés par cette surface lisse avec une brusque remontée.

Ce piège très efficace peut ainsi contenir des dizaines de cadavres d'insectes mais aussi, pour, en moyenne, une bouteille sur 10, des restes de micro mammifères, de 1 à quelquefois 10 individus.

C'est ainsi que Seine et Marne environnement, inspirée par d'autres structures avant elle, a lancé un inventaire des micros mammifères. Souris, mulots et musaraignes sont autant d'animaux que tout le monde connaît et côtoie mais dont au final on ne connaît que peu la répartition et les différentes espèces.

D'une part parce qu'elles sont difficiles à observer vivantes : rapides, se faufilant rapidement, il est souvent difficile de savoir à quelle espèce on a à faire. Or, certaines sont rares et spécifiques de certains habitats et, même si d'autres sont communes, comme beaucoup d'autres espèces, elles peuvent rapidement devenir menacées.

C'est pourquoi, il fallait faire un état des connaissances sur l'ensemble du territoire départemental.

Une technique consiste à poser des pièges non mortels, mais ces animaux très actifs peuvent très vite mourir ce qui nécessite des relevés fréquents et une quantité importante de pièges à poser.

Une autre est de les étudier morts notamment en faisant un appel à contribution des contenus de tapettes, ou autres proies de chats ramenées amoureusement à leur maître. Outre la communication nécessaire et les déplacements générés, reste le problème de traiter des cadavres frais.

La dernière, plus classique, est de trouver des rapaces nocturnes (les diurnes digérant les os) et d'étudier les restes osseux. Très efficace, la technique se heurte à la difficulté de trouver les nids de ces rapaces, et, pour la plus simple, la Chouette effraie, qui niche dans les combles et clochers, le problème est de trouver suffisamment de lieux de reproduction, l'espèce devenant de plus en plus rare et ne fréquentant pas les milieux très urbanisés.
Aussi, en ramassant si possible (et ça l'est malheureusement souvent) 100 bouteilles par 100 km², en notant soigneusement le lieu et la date du ramassage, en cassant ensuite les bouteilles une par une, et enfin en analysant les restes osseux notamment de mâchoires et de crânes (les dents sont des éléments importants à la détermination), on peut aboutir à améliorer la connaissance en valorisant la mortalité induite par ce déchet.

15 espèces ont ainsi pu être notées de façon certaine sur le département et leur répartition mieux connue.

Christophe Parisot
Directeur Seine-et-Marne environnement
Dans le prochain numéro :
« le zéro phytosanitaire : des bords de route aux jardins »
Retrouvez sur notre site www.defi77environnement.org
les actions des clubs lions
VOIR la vidéo explicative de la journée du 12 Mars ICI
Les organisateurs :

           
 
Jean Marry Guerraud                   &                 Michel Patrick Lagoutte
CI DESSOUS
LES CLASSIQUES DE CE RAMASSAGE
NOS PARTENAIRES :
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.
*|IFNOT:ARCHIVE_PAGE|* *|LIST:DESCRIPTION|*

Our mailing address is:
*|HTML:LIST_ADDRESS_HTML|* *|END:IF|*

Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list

*|IF:REWARDS|* *|HTML:REWARDS|* *|END:IF|*